Recueil de représentations en animation

De Wikidebrouillard.

Article incomplet en cours de rédaction

Bien souvent nous avons tous des représentations de ce que sont les choses.

Lorsqu'intervient l'enseignant, le professeur, l'animateur, il ne fait une simple transmission, mais il fait évoluer les représentations de l'apprenant (dans cette fiche on désignera le pédagogue par l'animateur).

Elles portent plusieurs noms :

  • représentations
  • représentations mentales
  • Conceptions
  • pré-conceptions
  • ...

Il est bien souvent utile de connaitre les représentations des apprenants avant de débuter l'apprentissage.

Il y a plusieurs manière de faire émerger les représentations.

Sommaire

Discuter

Une bonne manière relativement simple de connaitre les représentations sur sujet c'est de discuter avec eux. Cependant la discussion n'est pas la méthode la plus organisée.

A quoi ça sert ?

Ça sert à faire réfléchir les participants par eux-mêmes, ils parlent et remobilisent les connaissances, voire inventent des choses, ils sont les acteurs de leur propre conférence, ils en apprennent donc mieux que si c’était une conférence.

Comment faire ?

Le rôle de l'animateur est principalement de se taire ! Et de faire s’exprimer les aprenants. Il stimule la discussion en posant des questions ou en reprenant une phrase ou un propos qui va dans la direction du débat. Mais surtout il n’est pas là pour sortir sa science !! On sait qu’il sait !

effectuer un brainstorming

On pose une question et les participants répondent les uns après les autres. Vous pouvez noter les propositions sur un tableau (paper board, tabealu à craie ou tableau blanc voir en numérique sur un pad).

A quoi ça sert ?

Cette technique vise à faire sortir des idées à toute vitesse et dans tous les sens, en groupe. Littéralement « tempête de cerveau », cette technique s’utilise lorsqu’on veut recenser des idées. Evidement, comme c’est à l’oral les idées exprimées influence les gens entre eux (c’est la différence d’avec le métaplan !!). C’est une sorte de recueil de représentations, ça permet de savoir quelles idées les gens se font de la question.

Comment faire ?

Poser la question de départ puis noter au tableau les propositions annoncées. On peut les organiser en patates thématiques (On peut classer les idées en groupes).


le métaplan ou la méthode des post-it

Vous posez une question sur le sujet de votre intervention et vous demandez 1, 2 ou 3 réponse (un réponse par post-it).

A quoi ça sert ?

Il s’agit d’un recueil de représentations également mais beaucoup plus fin que le brainstorming. Il permet à chacun d’exprimer ses propres idées sans se faire influencer par les autres.

Comment faire ?

Il faut des post-its (ou du papier et du scotch), des crayons pour tous les participants et un tableau pour organiser les post-it. On donne comme consigne d’écrire une idée ou un mot par post-it en donnant un nombre défini de post-it par participant (1, 2, 3 suivant le cas). Les gens classent eux-mêmes au tableau les post-it (ou bien l'animateur le fait en négociant avec le groupe, toujours négocier !!!).

des dessins

L'animateur peut demander aux participant de dessiner le sujet de l'animation.

ce seront des représentations graphiques des concepts, des idées des apprenants.

des jeux ou des Quizz

faire deviner le nom des différentes partie d'un dispositif (ordinateur, bassin versant, littoral,...) vous permet de connaitre l'état de connaissance des apprenants.

Portail des ExplorateursWikidébrouillardLéon DitFLOGPhoto mystèreJ'ai FaitPortraits
FI
OU

Recueil de représentations en animation

Rechercher

Page Discussion Historique
Powered by MediaWiki
Creative Commons - Paternite Partage a l

© Graphisme : Les Petits Débrouillards Grand Ouest (Patrice Guinche - Jessica Romero) | Développement web : Libre Informatique